Dépendance et accompagnement

Le tabac chez les jeunes

La dépendance à la nicotine, présente dans tous les produits du tabac, se développe beaucoup plus vite chez les adolescents.

Les jeunes deviennent dépendants au tabac après avoir fumé beaucoup moins de cigarettes que les adultes et ont plus de difficulté à arrêter de fumer.

On compte deux types de dépendance : physique  et psychologique.

La dépendance physique est créée par le besoin de nicotine. Le cerveau s’habitue à recevoir de la nicotine et en redemande. Le fumeur qui a une dépendance physique à la nicotine développe des symptômes de sevrage s’il n’en consomme pas (ex tremblements, maux de tête, irritabilité). Chez les adolescents, ces symptômes peuvent se développer très tôt après la première consommation ou quelques semaines après. Le cerveau des adolescents est en plein développement et l’exposition à la nicotine peut causer des changements persistants dans certaines régions du cerveau. 

La dépendance psychologique vient d’une association entre une émotion positive (plaisir, détente) et l’action de fumer. La cigarette devient l’outil principal pour gérer les émotions et le stress. Le cerveau des adolescents étant en développement, il est plus sensible à cet effet et à la dépendance psychologique.

Les raisons qui poussent un adolescent à fumer

  • Pour faire partie d’un groupe, pour être comme les autres
  • Pour tester, par curiosité
  • Pour les moments positifs qui y sont associés, comme les fêtes entre amis
  • Pour s’évader des conflits familiaux
  • Pour aider à contrôler son anxiété ou ses émotions
  • Parce que les parents ou les frères et sœurs fument

L’accompagnement de votre adolescent en lien avec le tabagisme

Votre rôle est important. Vous représentez un modèle pour votre enfant. Vous pouvez ainsi guider votre adolescent et l’aider à faire des choix éclairés. Soyez présent et intéressé à lui, à ce qu’il fait et à ce qui le passionne.

Il est important d’aborder le sujet du tabagisme pour prévenir l’initiation du tabac chez les jeunes. Ce n’est pas parce que vous discutez du tabac que votre adolescent va commencer à fumer. Au contraire, en parler lui permettra de stimuler sa réflexion et d’obtenir les informations qui lui permettront de faire le meilleur choix.

Les adolescents bien renseignés sont moins portés à commencer à fumer. Parler avec votre jeune de toutes sortes de sujets qui l’aideront à :

  • Développer ses opinions
  • Développer sa capacité à débattre
  • S’affirmer

Pour l’aider à prendre des décisions saines et éclairées liées au tabac, il faut en discuter avec lui. Voici quelques recommandations :

En lien avec l’attitude à adopter :

  • Soyez disponible à la discussion
  • Laissez-le s’exprimer sans mettre l’emphase sur vos opinions
  • Faites preuve d’ouverture face à sa réaction et à ses opinions
  • Exprimez votre opinion en maintenant une position claire contre le tabagisme, après l’avoir laissé s’exprimer sur le sujet

En lien avec la façon de donner de l’information :

  • Avant de lui offrir de l’information sur le tabagisme, vérifiez s’il est disponible et ouvert à l’échange
  • Demandez-lui ce qu’il sait déjà, ce qu’il pense du tabagisme et pourquoi il est préférable de ne pas fumer
  • Renforcez ou ajustez ses connaissances avec quelques éléments d’information, par exemple :

Pour aller encore plus loin, si...


Votre ado a déjà essayé de fumer

  • Ne dramatisez pas la situation
  • Parlez des raisons qui l’ont mené à fumer
  • Discutez de l’importance qu’il accorde à cette expérience et évitez de baser votre discussion sur le nombre de fois qu’il a fumé et avec qui
  • Discutez des aspects positifs et négatifs qu’il en a retirés
  • Échangez sur la dépendance qui se développe très rapidement à l’adolescence

Votre ado fume régulièrement

  • Abordez le sujet lorsque vous êtes détendu et calme
  • Soyez respectueux, en évitant de lui faire la morale et de le blâmer
  • Parlez des raisons qui l’ont mené à fumer
  • Discutez des aspects positifs et négatifs de sa consommation
  • Discutez de la dépendance et des effets néfastes du tabac, surtout ceux à court terme
  • Définissez des règles à la maison et dans l’auto concernant le tabagisme (ex : ne pas fumer à l’intérieur de la maison)
  • Ne lui achetez pas de cigarettes
  • Parlez aussi d’autres sujets avec votre ado, des choses qui vont bien dans sa vie, de ses intérêts

Votre ado veut arrêter de fumer

  • Soutenez-le dans sa décision
  • Soyez présent et encouragez-le à persévérer
  • Déterminez avec lui le bon moment pour arrêter
  • Discutez de ce qui le motive à arrêter
  • Trouvez avec lui des alternatives à la cigarette (ex : sport, musique, arts, gestion du stress)
  • Mettez l’emphase sur ses forces personnelles qui l’aideront à arrêter de fumer
  • Référez-le aux ressources de soutien à l’arrêt tabagique
  • Mentionnez que le vapotage n’est pas une façon efficace pour arrêter de fumer
  • Valorisez ses efforts
  • En cas de rechute, aidez-le à identifier les raisons qui ont fait échouer sa tentative, en évitant de porter un jugement

Vous fumez ?

Il est préférable d’en parler. Éviter le sujet augmente le risque que votre jeune commence à fumer.

  • Parlez de votre expérience, sans la valoriser et sans la banaliser (âge au début, pourquoi vous avez commencé, les effets néfastes que vous observez, vos tentatives d’arrêter)
  • Exprimez clairement que vous ne souhaitez pas qu’il fume
  • Ne fumez pas avec votre enfant
  • Évitez la fumée de tabac dans l’environnement
  • Assurez-vous de respecter les règles à la maison concernant le tabagisme que vous avez établies
  • Ne lui achetez pas de cigarettes
  • Vous réfléchissez à cesser de fumer? Cela pourrait motiver votre ado à faire de même!

Version téléchargeable

Vous pouvez consulter la fiche Le tabac chez les jeunes

Télécharger
À propos de cette page
Mise à jour le 10 juin 2019
Créée le 10 juin 2019
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931 poste 3976

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés.
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine