Les vaccins, une protection pour votre enfant

Prévenir les maladies

Partout à travers le monde, la vaccination est considérée comme une stratégie sécuritaire et efficace de santé publique pour la prévention des maladies infectieuses.

La vaccination systématique a grandement diminué les maladies à l’échelle mondiale, permettant de sauver des millions d’enfants dans le monde. La variole est maintenant éradiquée de la planète, la poliomyélite est éliminée de la majorité des pays du monde et la rubéole est éliminée des Amériques.

Même si les maladies infectieuses sont moins répandues, elles peuvent ressurgir sitôt qu’on l’arrête. C’est pourquoi il faut rappeler l’importance et l’efficacité de la vaccination.

Le saviez-vous?

  • Il faut compter en moyenne 10 années de recherche et développement avant qu’un vaccin soit mis en marché.
  • Il est fortement recommandé de débuter la vaccination dès l’âge de 2 mois afin de prévenir des hospitalisations ou des séquelles permanentes causées par des maladies graves.
  • 90% des parents ne connaissent pas les vaccins prévus pour leur nouveau-né.

Un nouveau rôle de promotion de la vaccination au CHU Sainte-Justine

L'immaturité du système immunitaire des nouveau-nés met en lumière l’importance de débuter la vaccination dès l’âge de 2 mois, sans tarder, et selon le calendrier de base pour une meilleure efficacité. En effet, selon les statistiques du Québec, la majorité des cas de méningite et de pneumocoque sont observés chez les nourrissons, âgés entre 4 et 6 mois.

De plus, le virus du Rotavirus, ou la gastroentérite sévère, qui constitue la première cause de diarrhée aiguë et de déshydratation chez les bébés et les jeunes enfants, nécessite très souvent une hospitalisation. Voilà des maladies qui sont évitables par la vaccination à 2 mois.

À l’heure actuelle, il n’est pas évident pour les parents de naviguer à travers le courant de désinformation entourant la vaccination, que ce soit sur l’internet ou les réseaux sociaux. Ainsi, pour aider les parents à prendre une décision éclairée, le Centre de promotion de la santé du CHU Sainte-Justine, déploie un programme de promotion de la vaccination à l’intention des familles.

Deux conseillères en vaccination offrent aux parents un échange personnalisé d’environ 20 minutes pour les accompagner dans leur réflexion sur la vaccination de leur enfant. À ce jour, 96% des parents ont apprécié et recommandent ce service d’accompagnement sur la vaccination en maternité, afin de prendre une décision  libre et éclairée.

Mythes et réalités sur la vaccination

L’administration d’un grand nombre de vaccins est sans danger pour le système immunitaire d’un bébé ?

Réalité !
Les nourrissons pourraient recevoir jusqu’à 10 000 vaccins simultanément sans nuire à leur système immunitaire.


Les vaccins peuvent causer l’autisme ?

Mythe !
Les études scientifiques menées à l’échelle mondiale (États-Unis,  Royaume-Uni, Danemark et Québec) auprès de centaines de milliers d’enfants sur la sécurité des vaccins démontrent clairement que les  vaccins ne causent ni l’autisme ni les troubles de développement.


L’allaitement maternel, au même titre que les vaccins, protège les bébés des infections?

Mythe !

Le lait maternel qui fournit d’importants facteurs nutritionnels et immunitaires contient des anticorps qui contribuent à prévenir certaines infections. Mais cette protection est incomplète et diminue rapidement à l’arrêt de l’allaitement.


Mieux vaut développer son immunité en attrapant les maladies plutôt qu’en se faisant vacciner ?

Mythe !
Les bactéries ou virus évitables par la vaccination sont «naturels», mais ils   peuvent provoquer des complications ou des séquelles permanentes.

Des ressources

À consulter...

  • La vaccination est offerte gratuitement dans tous les CLSC. Apportez le carnet de vaccination à chaque visite de santé
  • Guide Mieux vivre
  • Site du Protocole d’immunisation du Québec (PIQ)
  • Appelez Info-Santé (8-1-1) pour rejoindre une infirmière en tout temps.
  • Consultez un professionnel de la santé, en CLSC, à la clinique médicale ou à la pharmacie
  • Pour une information spécifique sur la vaccination du voyageur,  consultez une clinique santé-voyage de votre quartier.
  • Site internet du Guide d’intervention santé-voyage de l’Institut national de santé publique (INSPQ) pour vous informer des recommandations propres à chaque pays.

Consultez la capsule vidéo d’information numérique

Capsule »
À propos de cette page
Mise à jour le 24 avril 2019
Créée le 24 avril 2019
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931 poste 3976

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés.
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine