Consommation du cannabis

Conseils et prévention


En savoir plus...

Sur la consommation du cannabis chez :

Testez vos connaissances

Vrai ou faux ?

La consommation du cannabis est maintenant légale au pays pour les personnes de 18 ans et plus. Toutefois, ne perdons pas de vue les effets potentiels de ce produit sur le bien-être et la santé, en particulier celle des adolescents, des femmes enceintes et qui allaitent.

Pourquoi avoir légalisé le cannabis?

  • La légalisation du cannabis vise à mieux encadrer tous les aspects liés au cannabis :
  • La production du cannabis
  • La vente et l’accessibilité au cannabis
  • Les lieux d’usage pour en consommer

Ne banalisons pas le cannabis

Des effets indésirables peuvent  être associés à l’utilisation du cannabis:

  • Réduction de la mémoire à court terme, de l’attention et de la concentration
  • Diminution de l’habileté à accomplir des tâches complexes
  • Altération des réflexes d’équilibre et mauvaise coordination des mouvements
  • Manque de motivation, perte d’intérêt et diminution des initiatives

Des effets potentiels du cannabis sur la santé et la sécurité:

  • Santé mentale
  • Fonctionnement cognitif
  • Dépendance
  • Système respiratoire
  • Effets de l’exposition prénatale au cannabis
  • Accidents et blessures

La consommation du cannabis chez les adolescents

Vrai ou faux ?

Consommer du cannabis est plus risqué chez les ados que chez les adultes ?

VRAI
Le cerveau des jeunes est particulièrement vulnérable aux effets négatifs du cannabis puisque son développement est rapide et soutenu au cours de l’adolescence et au début de l’âge adulte.

Le cannabis ne crée pas de dépendance ?

FAUX
L’usage du cannabis peut entraîner une dépendance psychologique qui amène à consommer du cannabis de plus en plus souvent pour se détendre, se calmer, se stimuler. Il peut aussi entraîner une légère dépendance physique.

Les ados sont beaucoup plus à risque de développer une dépendance au cannabis que ceux qui commencent à en consommer à l’âge adulte.

Le cannabis est moins nocif que le tabac ?

FAUX
Un joint de cannabis contient jusqu’à  50% plus de goudron qu’une cigarette. On estime que fumer un joint peut équivaloir à fumer de 4 à 10 cigarettes, selon la manière dont la fumée est inhalée. Parmi les risques : aggravation de l’asthme, augmentation des risques de cancer du poumon et de la gorge.

Consommer du cannabis rend de bonne humeur ?

Vrai et faux. C’est plus compliqué…
Il est vrai que le cannabis peut entraîner une sensation de bien-être, de l’insouciance, de la bonne humeur, des fous rires.

Mais attention! Pas pour toute le monde, ni tout le temps. Consommer du cannabis augmente les risques de déclencher ou d’aggraver des troubles psychiatriques ou de l’humeur : dépression, anxiété et autres.

Parler cannabis avec son adolescent peut l’inciter à fumer ?

FAUX
C’est plutôt pour le parent l’occasion d’ouvrir un dialogue, de répondre à ses questions et de donner des informations justes et éclairées.

Références et communiqués

À consulter aussi...


La consommation du cannabis chez les femmes enceintes et celles qui allaitent

Pour en savoir plus sur...

Le cannabis durant la grossesse

À ce jour, les données ont montré que la consommation régulière de cannabis au cours de la grossesse peut causer un accouchement prématuré et le risque de donner naissance à un bébé de petit poids.

L’exposition à la fumée secondaire peut également avoir un impact, particulièrement sur le développement du cerveau de l’enfant. Il est ainsi recommandé d’être prudent et d’éviter l’usage du cannabis chez les femmes enceintes.

 

Le cannabis et l'allaitement

On sait également que le cannabis passe dans le lait maternel. Le temps d’élimination dans l’organisme varie selon la fréquence de consommation, ce qui peut varier de 20 à 36 heures et jusqu’à 4 jours pour les personnes qui consomment fréquemment.

Alors que les effets du cannabis sur le développement des bébés ne sont pas connus, il est recommandé aux mères qui allaitent de ne pas consommer de cannabis.

 

Sources
  • Santé Montréal : Parler avec les ados
    santemontreal.qc.ca
  • CHU Sainte-Justine, Centre de recherche du CHU Sainte-Justine (2017)
    La marijuana et la vulnérabilité à la psychose, communiqué de presse du 5 juillet 2017
  • Équipe projet cannabis constituée de la Direction régionale de santé publique du CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal, de la Direction régionale de santé publique du CISSS de la Montérégie et de la Direction régionale de santé publique du CIUSSS de la Capitale-Nationale (août 2018)
    Documents « PPT Cannabis Bloc général » et « PPT Cannabis Bloc spécifique »
  • Gouvernement du Canada, Ministère de la Justice (2017)
    La légalisation et la réglementation du cannabis
  • Gouvernement du Québec (2017)
    Encadrement du cannabis au Québec, Page consultée le 9 novembre 2017
    L’encadrement du cannabis au Québec, document de consultation 2017
    Direction des communications du ministère de la Santé et des Services sociaux
  • Gouvernement du Québec, Institut de la statistique du Québec (2016)
    Enquête québécoise sur la santé de la population, 2014-2015 : pour en savoir plus sur la santé des Québécois
  • Gouvernement du Québec, Institut national de santé publique du Québec (2017)
    Cannabis : effets psychoactifs
  • Gouvernement du Québec, Institut national de santé publique du Québec (2017)
    Le développement des enfants et des adolescents dans une perspective de promotion de la santé et de prévention en contexte scolaire
À propos de cette page
Mise à jour le 17 octobre 2018
Créée le 17 octobre 2018
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931 poste 3976

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés.
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine