Introduire les aliments solides

Le passage à l’alimentation solide chez le tout-petit amène son lot de questions pour les parents : quand introduire les aliments solides ? Par quel aliment commencer ? Comment ?

Voici quelques éléments de réponse :

Quand introduire les aliments solides ?

L’introduction des aliments solides chez l’enfant se fait vers l’âge de 6 mois. À ce moment, bébé présentera des signes qu’il est prêt à manger :

  • Il soutient et contrôle bien sa tête;
  • Il est en mesure de se tenir assis sans aide;
  • Il démontre de l’intérêt pour les aliments.

À ce moment, les reins et le système digestif sont prêts à digérer autre chose que le lait. Alors que ses besoins nutritionnels augmentent, il a besoin des aliments pour les combler.

Quel ordre suivre pour l’introduction des aliments ?

Suite aux récents avis des professionnels de la santé concernant l’ordre d’introduction des aliments chez les petits, plusieurs changements sont survenus. Il est toutefois important d’introduire rapidement des aliments riches en fer comme :

  • les céréales pour bébé enrichies en fer;
  • la viande et la volaille;
  • les légumineuses;
  • le tofu
  • etc.

Lorsque l’enfant consomme des aliments riches en fer deux fois par jour, d’autres aliments peuvent être au menu : légumes, fruits, fromage, yogourt, etc.

Comment les introduire ?

On commence par de petites quantités d’aliments, offertes plusieurs fois au cours de la journée. Il est important d’être attentif aux réactions de l’enfant.

  • Au fil de l’introduction des aliments, il est préférable de proposer un seul nouvel aliment à la fois. Il sera plus facile d’identifier s’il est mal toléré et s’il entraîne une réaction allergique.
  • Il n’est plus recommandé de retarder l’introduction des aliments les plus allergènes, tels que les arachides, les noix, le blé, les œufs, le poisson et les fruits de mer.

Si l’introduction des allergènes vous préoccupe, il ne faut pas hésiter à en discuter avec un professionnel de la santé.

Un apprentissage en soi !

La découverte des différentes textures diffère d’un enfant à l’autre. L’idée est d’y aller graduellement. On débute avec une purée lisse, puis moins lisse, grossièrement écrasée jusqu’à l’introduction de petits morceaux. Vers l’âge d’un an, l’enfant se sera habitué à ces textures variées.

Les enfants de moins de 4 ans sont à risque d’étouffement. D’où l’importance de porter une attention particulière à la texture des aliments. Les diverses formes et textures que prennent les aliments (soit petit, rond ou encore dur, lisse et collant), rendent les aliments particulièrement à risques d’étouffement.

Sentir, goûter, s’ouvrir à un monde de saveurs : la découverte des aliments est une période riche en apprentissage pour le nourrisson et sa famille. Offrir une variété d’aliments et le laisser les découvrir avec chacun de ses sens permettront à l’enfant de s’ouvrir à un monde de saveurs.

Une ambiance positive durant les repas favorise l’acquisition de saines habitudes alimentaires et de belles expériences familiales.


Boîte à outils

 

À propos de cette page
Mise à jour le 24 novembre 2020
Créée le 24 novembre 2020
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931 poste 3976

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés.
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine